Contenus détaillés

ZOOM 2 : La naissance du sentiment national

Ø Étude de cas 1 : Qu'est-ce qu'une nation ?
Servant de prétexte à la conquête napoléonienne, les idées de Liberté et de Nation se répandent dans toute l'Europe. Les peuples d'Europe tentent ensuite de les mettre en pratique pour eux-mêmes, sous la forme du sentiment national. Cependant la définition du mot « Nation » n'est pas partout la même, et sert parfois à justifier des querelles de territoires entre des pays frontaliers.

Ø Étude de cas 2 : Le rôle de la révolution française dans les nationalismes européens
La Révolution Française se répand comme une onde de choc dans toute l'Europe. Elle remet en cause l'ordre social et politique établi depuis des siècles et défend le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Les armées de la Révolution, en particulier celles de Napoléon, vont diffuser dans toute l'Europe les idées de liberté et de nation. Les peuples prendront exemple sur la Révolution française pour obtenir une constitution ou leur indépendance. Cependant, c'est parfois aussi par l'opposition à la France que l'unité nationale se construit.

 Ø Étude de cas 3 : L'influence française
En 1807, le régent du Portugal refuse l'adhésion au blocus continental que veut lui imposer Napoléon. Les généraux français Junot, puis Soult envahissent alors le Portugal. Confrontés à des mouvements d'insurrection populaire encouragés par les Anglais, les Français seront battus et devront quitter le pays. Malgré la défaite, les idéaux de la révolution française restent ancrés dans les esprits. En 1820, la révolution libérale éclate à Porto. En 1890, le sentiment national portugais se développe, nourri par les ambitions coloniales et les rancoeurs contre l'ancien allié britannique.
 

Ø Étude de cas 4 : La Pologne
La République de Cracovie (créée en 1815 par le Congrès de Vienne et intégrée dans l’empire des Habsbourgs en 1846) appelle à l’insurrection toute la Pologne en 1846, annonce la réforme agraire et confère les droits civiques aux juifs. Mais son existence fut éphémère et la répression entraîne son annexion à l’Autriche. On disait encore il y a peu de temps, que "la Pologne est plus napoléonienne que la France". Pourtant, la Pologne napoléonienne n'exista que pendant 8 ans, mais la France y laissa une influence profonde et une œuvre importante: l'abolition de la féodalité, la création d’une nouvelle société bourgeoise et l’introduction du Code Napoléon, qui ont déterminé son développement ultérieur.